Recommandation professionnelle

Systèmes solaires combinés en habitat individuel Neuf - Conception et dimensionnement - 01/07/2013

Document numérique édité dans le cadre des programmes PACTE (Programme d’Action pour la qualité de la Construction et la Transition Energétique) ou RAGE (Règles de l'art Grenelle environnement).

Prix public 0,00 € HT Prix adhérent 0,00 € HT
-
+
Comment devenir adhérent ?

Systèmes solaires combinés en habitat individuel Neuf - Conception et dimensionnement - 01/07/2013

Prix public 0,00 € HT Prix adhérent 0,00 € HT
-
+

en savoir plus

Ces recommandations professionnelles fournissent les prescriptions techniques pour la conception et le dimensionnement d'installations solaires individuelles destinées à la production d'eau chaude sanitaire et de chauffage : systèmes solaires combinés (SSC).

Elles traitent de la conception et du dimensionnement :

  • Des capteurs solaires thermiques plans vitrés et sous-vide, à circulation de liquide, indépendants sur supports, semi-incorporés, incorporés ou intégrés en toiture ;
  • Des différents composants du circuit hydraulique assurant le transfert de chaleur des capteurs solaires vers le réservoir de stockage par l'intermédiaire d'un échangeur intégré ou non au réservoir. La circulation est forcée. Le circuit est rempli de liquide caloporteur avec antigel ou non. Il est autovidangeable ou non ;
  • Du réservoir de stockage de l'énergie solaire comportant ou non un dispositif d'appoint ;
  • Du système de régulation solaire ;
  • Du système d'appoint pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire ;
  • De la distribution de chauffage et d'eau chaude sanitaire (des émetteurs de chaleur tels que les planchers chauffants à dalle épaisse, par exemple).
  • Les différentes solutions techniques et les schémas hydrauliques types associés sont présentés. La fonction, les critères de choix des matériaux et les bonnes pratiques pour le dimensionnement de chacun des composants nécessaires au bon fonctionnement de l'installation solaire sont exposés.

Ces recommandations s'appliquent à l'habitat neuf, situé en France métropolitaine, dans les zones climatiques, hors climat de montagne conventionnellement caractérisé par une implantation du bâtiment à plus de 900 mètres d'altitude.